Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2018 5 22 /06 /juin /2018 23:01

Candidat unique, le colonel Gamal Abdel Nasser est élu sans surprise président d’Égypte avec 99,84% des voix lors du référendum du 23 juin 1956. Les Égyptiens approuvent en même temps la Constitution établie en janvier par le Conseil de la Révolution (junte militaire qui renversa le roi Farouk en 1952).

 

Depuis l'éviction de Mohammed Néguib en 1954, Gamal Abdel Nasser est devenu le chef de la révolution égyptienne et a su s'imposer comme l'un des leaders du tiers-monde à la conférence de Bandung en 1955.

Le samedi 23 juin 1956, Nasser obtient les pouvoirs de président, de chef du gouvernement et de commandant suprême de l’armée.

 

Le 26 juillet 1956, alors que Nasser s'est tourné vers l'URSS pour obtenir le soutien que l'Occident refuse de lui donner, il annonce la nationalisation du canal de Suez pour financer la construction du barrage d'Assouan. Les Britanniques, les Français et les Israéliens tentent une action militaire qui tourne court sous la pression des Américains et des Soviétiques. L'épisode de Suez donne à Nasser une stature internationale.

En février 1958, en accord avec sa volonté de rassembler les Arabes, Nasser forme avec la Syrie la République arabe unie (RAU), placée sous sa présidence. Toutefois, cette union se démantèlera en 1961, après un coup d'état militaire en Syrie. À partir de cette date, Nasser met en œuvre un programme de socialisme arabe : il applique une nouvelle réforme agraire et entreprend la seconde étape des grandes nationalisations, celles des banques et des services publics, afin de pouvoir financer un vaste programme de modernisation du pays.

En 1967, les relations israélo-arabes se sont dégradées. Après le retrait, à la demande de Nasser, des forces de maintien de la paix de l'ONU, l'Égypte envoie des hommes armés pour fermer le golfe d'Aqaba aux bateaux israéliens. En riposte, Israël attaque l'Égypte et occupe la péninsule du Sinaï, ce qui déclenche la guerre des Six-Jours de juin 1967. Nasser assume la responsabilité de cette débâcle et démissionne, mais à la demande du peuple, il revient sur sa décision. Suite à la défaite, il accepte l'aide militaire de l'URSS. Il abandonne le rôle de leadership à l'échelle du monde arabe qu'il avait été, pour se consacrer aux séquelles de la guerre.

 

Nasser reste à la tête de l'Égypte jusqu'à sa mort le 28 septembre 1970 ; il est remplacé par son vice-président Anouar El-Sadate.

 

Voir aussi :

18 juin 1953 - Proclamation de la République en Égypte

5 juin 1967 - La guerre des Six Jours

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire