Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2018 6 16 /06 /juin /2018 23:01

Le samedi 17 juin 1972, la police surprend dans l'immeuble du siège du Parti démocrate, le Watergate, à Washington, cinq espions en train de poser des micros.

 

Le lendemain, l’article paru en une du « Washington Post », est traité comme un fait divers.

« Bien vêtus, les cinq suspects portaient des gants chirurgicaux en caoutchouc et n’étaient pas armés. Ils ont été arrêtés autour de 2 h 30, samedi matin, après avoir été surpris par un policier au sein des quartiers généraux du parti démocrate [ …]. Les suspects étaient en possession d’un important équipement de photographie et d’instruments de surveillance électronique, capables d’intercepter des conversations standards et des appels téléphoniques. »

 

Le Directeur du FBI, Patrick Gray, fraîchement nommé à son poste par Richard Nixon, décide de ne pas lancer d’enquête. Ainsi, à ses débuts, l’affaire ne provoque aucun remous.

Mais les journalistes Woodward et Bernstein du « Washington Post » démontreront, grâce à un « mystérieux informateur », surnommé Deep Throat (pseudonyme de Mark Felt, numéro 2 du FBI à l’époque) vont alors alerter l’opinion publique. Ils révèlent que ces individus opéraient pour le président républicain Richard Nixon, alors en pleine campagne électorale.

Réélu, Nixon niera toute implication dans cette affaire, avant de se rétracter suite à l’enquête conduite par le Sénat.

 

Une commission sénatoriale est finalement mise sur pied et, à partir du 17 mai 1973, va télédiffuser ses auditions.

 

 

Une procédure d' « impeachment » sera engagée contre lui et il démissionnera le 9 août 1974.

C'est la première fois qu'un président américain quitte ainsi ses fonctions !

 

Lire aussi : 8 août 1974 - Richard Nixon annonce sa démission

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire