Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 23:01

Le dimanche 31 mai 1970, à 15 h 23 min 31 s (heure locale), un séisme d'une intensité de 7,75 sur l'échelle de Richter touche le Nord du Pérou.

 

 

 

Les tremblements de terre sont fréquents et meurtriers dans la Cordillère des Andes, la plus longue chaîne de montagnes du monde (7.100 kilomètres). Mais du fait de la secousse et des glissements de terrains induits, le tremblement de terre du 31 mai 1970 est la plus grande catastrophe naturelle jamais enregistrée au Pérou.

 

Le séisme s’est au produit au large de la côte du Pérou dans l'océan Pacifique et a duré 54 secondes. Il a affecté une superficie d'environ 83.000 km², une zone plus grande que la Belgique et les Pays-Bas et provoqué la destruction de nombreuses habitations. Les conséquences humaines sont immenses : 66.800 décès, 25.000 disparus et 200.000 blessés.

Des dommages et scènes de panique ont été signalés dans certaines parties de l'Équateur. Les tremblements se firent sentir aussi dans l'ouest et le centre du Brésil.

À Chimbote, Carhuaz et Recuay, environ 80% à 90% de bâtiments ont été détruits, ce qui a affecté environ 3 millions de personnes.

La muraille nord du mont Huascarán a été déstabilisée, provoquant une avalanche de roche, de glace et de neige. Les villes de Yungay et Ranrahirca ont été totalement enterrées.

 

L’élément médical d’intervention rapide de l'armée française intervient en amenant 500 tonnes de matériel sur place et en évacuant 470 personnes sur un hôpital de campagne installé à Anta à 2 700 m d’altitude et plus de 3 000 autres sur la capitale Lima.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire