Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2018 1 23 /04 /avril /2018 23:01

Quelques implantations de colons allemands ont lieu dès les 16e et 17e  siècles, en Afrique et en Amérique du Sud. Mais on ne peut pas véritablement les considérer comme faisant partie d’un empire colonial.

Avec la création du deuxième Reich, en 1871, l’impérialisme allemand s’affirme dans les domaines économique, commercial, industriel et financier, et ce dans le monde entier. Cet impérialisme se traduit aussi, progressivement, par une expansion coloniale.

 

Le jeudi 24 avril 1884, le chancelier allemand Otto von Bismarck proclame la souveraineté de l'Empire allemand sur le Lüderitz-land ou Sud-Ouest africain (l'actuelle Namibie). C'est le début de L'empire colonial allemand qui comprendra en plus du Sud-Ouest africain : le Tanganyika, le Rwanda-Burundi, le Cameroun, le Togo, et une partie de la Nouvelle-Guinée.

Souverain autocrate, Guillaume II prend conscience qu'au-delà des motivations économiques, la colonisation renforce le prestige du pays colonisateur et son « poids » sur la scène internationale dans les rapports de force diplomatiques. Il devient ainsi nécessaire d’avoir un empire colonial à sa mesure pour y être considéré comme une grande puissance. Mais à mesure que la colonisation de l'Afrique progresse, les territoires restant à conquérir se faisant de plus en plus rares, la compétition coloniale contribue au choc des impérialismes et, au-delà, des nationalismes européens.

 

L’Empire allemand sera partagé entre les vainqueurs de la Première Guerre mondiale en 1919.

La perte des colonies fut ressentie par le peuple allemand comme une des humiliations issues du Traité de Versailles.

 

Liens du jour :

L’empire colonial allemand

La défense des colonies allemandes avant 1914 entre mythe et réalités

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire