Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2018 7 15 /04 /avril /2018 23:01

Afin de répartir les aides financières proposées par le plan Marshall pour faciliter la reconstruction européenne, des organismes administratifs communs sont mis en place.

 

Le vendredi 16 avril 1948, est ainsi créée l’Organisation Européenne de Coopération Economique (OECE). Elle est chargée de dépenser équitablement les crédits entre les différents États d’Europe occidentale.

Son but consiste aussi à renforcer les relations économiques entre ses membres ainsi que de libéraliser les échanges commerciaux et monétaires.

Le siège de l'Organisation a été fixé à Paris au Château de la Muette.

 

Paul-Henri Spaak, Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la Belgique

 

L’OECE était une structure permanente de coopération économique qui devait fonctionner selon les principes suivants :

  • promouvoir la coopération entre les pays participants et les programmes nationaux de production pour hâter la reconstruction de l'Europe
  • intensifier les échanges intraeuropéens en abaissant les droits de douane et autres obstacles au développement des échanges
  • étudier la possibilité de créer une union douanière ou une zone de libreéchange
  • étudier la possibilité d'une multilatéralisation des paiements
  • instaurer les conditions propres à permettre une meilleure utilisation de la maind'œuvre

 

Composition et structure

Initialement, l'OECE comptait 18 participants :

Autriche, Belgique, Danemark, France, Grèce, Irlande, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède, Suisse, Turquie, Allemagne occidentale (initialement représentée par les zones d'occupation anglaise et américaine réunies - la Bizone - et la zone d'occupation française). La zone anglo-américaine du Territoire libre de Trieste a également participé à l'OECE jusqu'à ce qu'elle passe de nouveau sous la souveraineté de l'Italie.

Les décisions se prenaient à l'unanimité. Le Conseil nommait un Comité exécutif de sept membres qui jouissait d'une délégation partielle de pouvoirs entre les réunions plénières du Conseil. La structure opérationnelle de l'OECE consistait en quelque quinze comités techniques verticaux et cinq comités horizontaux chargés de domaines spécifiques : alimentation et agriculture, charbon, électricité, pétrole, sidérurgie, matières premières, équipement, métaux non ferreux, produits chimiques, bois, pâtes et papiers, textiles, transports maritimes et intérieurs, programmes, balance des paiements, échanges, paiements intraeuropéens et main-d’œuvre.

 

À la fin des années 1950, l’OECE sera fragilisée par les désaccords entre les membres de la CEE et les États favorables à une zone de libre-échange. En septembre 1961, l’OECE laissera place à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui se composait des pays européens originaires de l'OECE plus les États-Unis et le Canada.
La liste des pays Membres n'a cessé de s'allonger au fil des ans et l'Organisation compte aujourd'hui 35 pays Membres.

 

Voir aussi : 30 septembre 1961- Naissance de l´OCDE

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire