Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2018 6 14 /04 /avril /2018 23:01

Le vendredi 15 avril 1994 est instituée à Marrakech l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce). Cette instance internationale de concertation et d'arbitrage est destinée à promouvoir et garantir la liberté de circulation des marchandises entre les pays adhérents.

 

L’OMC entre en vigueur le 1er janvier 1995 conformément à l'accord de Marrakech signé le 15 avril 1994, au terme d'un cycle de négociations (Uruguay Round) ayant duré près de huit ans.

Elle succède au G.A.T.T. (en français : Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce) conclu près de cinquante ans plus tôt, avec le même objectif : favoriser le développement du commerce international en organisant une ouverture progressive et négociée des marchés nationaux via la réduction des droits de douane et autres obstacles à la circulation des biens et services.

 

Basée à Genève, l'O.M.C. offre l'originalité, par rapport à d'autres organisations internationales, de fonctionner selon le principe du consensus, avec toutefois l'inconvénient que ses décisions puissent s'en trouver bloquées. La grande nouveauté tient surtout à la création de l'Organe de règlement des différends (O.R.D.), sorte de tribunal devant lequel les pays membres peuvent porter plainte pour trouver une solution à leurs contentieux commerciaux. Si le caractère juridictionnel de l'O.M.C. accroît l'égalité entre les États, les négociations n'en demeurent pas moins le reflet des rapports de forces, en faveur le plus souvent des économies les plus diversifiées et les plus productives qui dominent les échanges internationaux et qui cherchent à imposer des règles privilégiant les acteurs économiques nationaux.

 

Dans la déclaration fondatrice, il est question de « l’ouverture des marchés pour les marchandises », « la protection des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce », « la volonté de résister aux pressions protectionnistes de toute nature », « l’accroissement de la production et du commerce de marchandises et de services »…

Mais on n'y trouve aucun rappel des droits sociaux élémentaires ni des aspirations humaines !

 

En 2001, désireuse de promouvoir la mondialisation des échanges et la baisse des prix, l'OMC prend le risque d'admettre en son sein la Chine populaire, en dépit d'une économie très peu respectueuse des règles libérales.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire