Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2018 7 25 /03 /mars /2018 00:01

Le jeudi 25 mars 1802, à Amiens, la France (représentée par Joseph Bonaparte, frère de Napoléon Ier), la Hollande, l'Espagne et l'Angleterre, signent un traité de paix qui met un point final à la deuxième coalition européenne contre la France.

 

Anglais et Français se résignent à une paix que l'un et l'autre savent provisoire. Le 1er octobre 1801, ils signent à

Entamées à Paris, dès novembre, avec le ministre anglais, les négociations retiendront les diplomates quatre mois dans la capitale picarde, de décembre 1801 à la fin de mars 1802.

Elles finiront par aboutir à la signature d’un traité d'Amiens (dont la portée sera limitée dans le temps).

C'est un triomphe pour le Premier Consul Napoléon Bonaparte qui s'est emparé du pouvoir par le coup d'État du 18 Brumaire (9 novembre 1799). Pour la première fois depuis la chute de la royauté, dix ans plus tôt, les Français savourent la paix.

 

Une paix éphémère

La France cède des avantages coloniaux à sa rivale et évacue l'Égypte, rendue à la Turquie. En guise de maigre compensation, elle récupère le Sénégal, la Martinique et ses comptoirs des Indes à la satisfaction des négociants des grands ports de l'Atlantique.

Londres s'engage à rendre l'île de Malte aux chevaliers de l'Ordre de Saint-Jean en même temps que les Français évacueront les ports napolitains.

Après avoir disputé la maîtrise des mers à l'Angleterre pendant un siècle, la France se replie sur le continent européen où elle apparaît plus étendue et plus puissante qu'elle ne le fut jamais.

Mais l'illusion est trompeuse. Les deux rivaux se sont soigneusement abstenus à Amiens de débattre des questions qui fâchent, à savoir les conquêtes de la France révolutionnaire sur le Continent, notamment le port d'Anvers, la Belgique et plus généralement la rive gauche du Rhin.

Ils savent qu'une nouvelle guerre éclatera à la première occasion pour trancher ces questions en suspens. Les hostilités reprendront dès l'année suivante, en mai 1803, sous le prétexte de la non-exécution de l'accord relatif à Malte.

 

Lien du jour : Texte du traité

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire