Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2017 4 23 /11 /novembre /2017 00:01

Le lundi 23 novembre 1407, le duc Louis Ier d'Orléans est assassiné par une quinzaine de malfrats masqués à la solde du duc de Bourgogne Jean sans Peur. Le crime a lieu à Paris, rue Vieille du Temple, dans le quartier du Marais où sont situés les hôtels et les palais des Grands du royaume et du roi lui-même.

 

Louis Ier d'Orléans est le frère cadet du roi Charles VI le Fou. Comte de Beaumont et duc de Valois, puis duc de Touraine (1386), comte de Château-Thierry, de Vertus, de Luxembourg, de Porcien, de Courtenay, d'Angoulême, du Périgord, de Blois, de Dunois, de Chartres, de Soissons, et de Dreux, baron de Coucy et de Châtillon-sur-Marne, seigneur de Luzarches, de Sablé de Grandelin, de Châlons-en-Champagne, de Châteaudun, de Sedenne, de Crécy, d'Épernay, de Montargis, de Fère-en-Tardenois et d'Oisy ; il reçoit en apanage le duché d'Orléans en 1392.

 

Il trouve la mort en sortant de l'hôtel Barbette où réside la reine Isabeau de Bavière, sa belle-sœur. Celle-ci préside le Conseil de Régence qui gouverne le pays depuis que le roi a été frappé de folie, quinze ans plus tôt.

La victime participe à ce Conseil de même que son cousin, le duc de Bourgogne Jean sans Peur, et ses oncles, les ducs d'Anjou, de Berry et de Bourbon.

 

Le Duc de Bourgogne avait pour dessein d'unir l'Artois et la Flandre à son duché. Mais son cousin, Louis Ier d'Orléans, fils du roi de France Charles VI, s'opposait à son projet. En faisant éliminer son adversaire, Jean sans Peur déclenche une sanglante guerre civile entre les Armagnacs et les Bourguignons qui se terminera près de 30 ans plus tard avec la signature du traité d'Arras (1435).

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire