Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 23:01

Le 15 octobre 1894, le capitaine Dreyfus est arrêté, sur ordre du ministre de la guerre, et le 22 décembre de la même année, il est condamné à la dégradation et à la déportation à vie pour avoir livré des renseignements militaires à une puissance étrangère. Ce n’est que vers la fin de l’année 1897 que débutera la véritable « affaire », celle dont se saisira l’opinion et qui déchirera la République. Il faudra aux défenseurs de Dreyfus douze ans de combat pour faire reconnaître son innocence et faire triompher la vérité.

 

 

Jean Jaurès réunis en un volume, intitulé « Les preuves », l’ensemble des articles de Jaurès (parus dans La Petite République du 10 août au 20 septembre 1898) consacrés à l’Affaire Dreyfus. Il signe la préface le 29 septembre.

Le 11 octobre 1898, Jaurès publie cet ouvrage accusant Esterhazy et clamant l’innocence de Dreyfus. À l’image de Zola, Jaurès fit parti des intellectuels qui, au fil de l’affaire Dreyfus, abandonnèrent leurs préjugés antisémites pour revendiquer la justice.

Moins connues que « J'accuse... ! » mais tout aussi décisives, « Les Preuves » constituent une démonstration implacable de l'innocence du capitaine Dreyfus.

 

Lien vers le texte complet sur wikisource

 

Lire aussi :

22 décembre 1894 - Dreyfus reconnu coupable

13 janvier 1898 - Émile Zola - "J'accuse !"

3 juin 1899 – Affaire Dreyfus : cassation du jugement de 1894

9 septembre 1899 - Dreyfus à nouveau condamné

19 septembre 1899 - Dreyfus gracié

12 juillet 1906 - Réhabilitation du capitaine Dreyfus

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire