Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 23:01

Les Allemands attendaient les Jeux Olympiques de Munich de 1972 pour effacer le triste souvenir des Jeux de Berlin de 1936, présidés par Hitler. Mais le 5 septembre, onze athlètes israéliens sont abattus par un commando de l'organisation palestinienne Septembre noir.

 

Une semaine après le début des Jeux Olympiques de Munich, le mardi 5 septembre, à quatre heures du matin, huit hommes armés s'infiltrent dans le village olympique. Ils gagnent le bloc 31 où dort la délégation israélienne et pénètrent en force dans les appartements.

Sur les quinze sportifs présents, deux sont tués en tentant de résister aux intrus, un troisième arrive à s'enfuir en arrachant une fenêtre, un quatrième s'échappera un peu plus tard. Restent onze otages aux mains du commando.

Le chef du commando communique à un agent de police un texte revendicatif. On apprend comme cela qu'il se réclame d'un groupe terroriste palestinien appelé « Septembre Noir ». Ce nom fait référence au massacre par le roi Hussein de Jordanie des groupes armés palestiniens présents sur son territoire en septembre 1970 et affiliés à l'OLP de Yasser Arafat (Organisation de Libération de la Palestine).

 

Le président du Comité international olympique demande aux autorités allemandes d'entraîner les ravisseurs et leurs otages hors de l'enceinte olympique. À la hâte, on négocie avec les terroristes leur départ pour l'Égypte. Dès la nuit suivante est organisé le transfert en hélicoptère des terroristes et des Israéliens à l'aéroport. Quand les deux hélicoptères arrivent sur le tarmac, la police lance l'assaut avec une incroyable maladresse.

Trois terroristes sur les huit sont immédiatement abattus. Les autres, se voyant assaillis, ont le temps de jeter une grenade dans un hélicoptère et de tirer dans le second où sont attachés leurs prisonniers : 9 otages israéliens sont tués. Un policier allemand meurt également au cours des échanges de tirs. Trois terroristes survivants restent aux mains des policiers.

Les Jeux Olympiques sont suspendus et un hommage à la mémoire des disparus a lieu dans le stade olympique. Pour ne pas céder devant le défi terroriste, le Comité International Olympique ordonne la poursuite des compétitions après une pause de 34 heures.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire