Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 23:01

Le 8 juillet 452, le pape Léon 1er sort en grande pompe de Rome et va au-devant d'Attila. Le roi des Huns cède à sa requête et renonce à envahir Rome.

Raphael réalisa cette œuvre en 1513, au Vatican, dans la chambre d'Héliodore.

 

Au milieu du Ve siècle, la seule évocation du chef des Huns suffisait à susciter la peur, la panique, l'effroi parmi les populations qui avaient le malheur de se trouver sur sa route. Rares étaient ceux qui parvenaient à conserver leur sang-froid et leur confiance en Dieu.

En effet, pour les chrétiens de l'époque, Attila est le « Fléau de Dieu », autrement dit l'instrument de la punition divine. Il frappe ceux qui se sont détournés de l'enseignement de l'Église, et épargne les miséricordieux.

Le vieil Empire romain d'Occident se délabrait sous les assauts des barbares. Même Rome n'était plus à l'abri ! Au printemps 452, la « Ville éternelle » se retrouva sous la menace directe d'Attila, qui venait de pénétrer avec ses troupes en Italie du nord.

À la demande du Sénat romain, le pape Léon, entouré de prêtres et de moines, s'en alla au-devant du chef des Huns. La rencontre eut lieu près de Mantoue. Attila et Léon, qui parlaient tous deux le latin, s'entretinrent une bonne partie de la nuit.

Que se dirent-ils au cours de cette entrevue de la dernière chance ? On l'ignore mais le pape dut être convaincant puisque, au matin, Attila ordonna à ses troupes de se retirer.

Léon 1er rentra auréolé de son succès, et en profita pour se faire désigner comme chef de l'Église, alors qu'auparavant il n'était que l'évêque de Rome, avec seulement une autorité morale. Il fut en quelque sorte le premier « vrai » pape.

 

Attila  retourne dans les steppes d'où son peuple est originaire. Il mourra peu après sur les bords du Danube et l'empire des Huns s'évanouira.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire