Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 23:01

La Grande-Bretagne reconnaît l'indépendance de la Rhodésie du Nord qui devient le Zimbabwe. Le territoire est occupé par les britanniques depuis l'arrivée du colonisateur Cecil Rhodes à la fin du XIXème.

Le Zimbabwe actuel (alors appelé Rhodésie du Sud) était une colonie britannique de 1890 jusqu'à l’indépendance du pays le 18 avril 1980.

Le Zimbabwe est un pays enclavé d'Afrique australe. Il entouré au nord-ouest et au nord par la Zambie, au nord-est et à l'est par le Mozambique, au sud par l'Afrique du Sud, à l'ouest par le Botswana et la Namibie. Le lac Kariba s'étire entre le Zimbabwe et la Zambie, formant une frontière naturelle.

On y parle l'anglais, le shona, le ndébélé, le venda, le nambya, le shangaan, le kalanga, le southou et le tonga. Les principales confessions religieuses sont l'islam, le christianisme ou l'hindouisme.

 

Après la Seconde Guerre mondiale, le parti blanc modéré, le parti fédéral uni de lord Malvern, qui préconise un « partnership » avec les Noirs et la création d'une Fédération avec la Rhodésie du Nord et le Nyassaland, obtient gain de cause : la Fédération voit le jour en 1953.

Le départ de la Rhodésie du Nord (futur Zambie) et du Nyassaland (futur Malawi), au début des années 1960, entraîne la fin de la fédération.

 

Le 11 novembre 1965, Ian Smith, Premier ministre de Rhodésie du Sud, déclare l’indépendance unilatérale de son pays au nom de « la préservation de la justice, de la civilisation et du christianisme ». Jusque-là, une seule colonie britannique avait osé proclamer unilatéralement son indépendance : les États-Unis d’Amérique en 1776…

Si la déclaration d'indépendance est accueillie avec calme par la plupart des Rhodésiens, elle provoque la stupéfaction et la colère du Royaume-Uni. L’assemblée générale et le conseil de sécurité des Nations unies rallient rapidement le Royaume-Uni dans sa condamnation de la déclaration d'indépendance.

 

Après une guerre civile de plus de 10 ans qui fait près de 15.000 morts, les négociations ont débouché sur un cessez-le-feu en décembre 1979 et l'arrivée de la majorité noire au pouvoir.

Le Zimbabwe est le dernier pays du continent à se libérer du joug du colonisateur occidental.

Robert Mugabe deviendra Premier ministre, puis président en 1987. Sa politique en faveur de l'expropriation des fermiers blancs a été condamnée par la communauté internationale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire