Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 23:01

Le samedi 10 septembre 1898, une vieille dame de 61 ans est assassinée sur le quai du Mont-Blanc, au bord du lac Léman à Genève, par un anarchiste italien.

Il s'agit d'Élisabeth de Wittelsbach, épouse de François-Joseph 1er de Habsbourg, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, surnommée « Sissi ».

En arrivant à Genève le 9 septembre 1898, l’impératrice Élizabeth d’Autriche, vit ses derniers instants. Ses ultimes années ont été marquées par de nombreux décès (son cousin Louis II de Bavière, son père le duc Max, sa mère la duchesse Ludovica de Bavière, son fils unique l’archiduc Rodolphe à Mayerling). Élisabeth est plongée dans la douleur et la mélancolie. Elle décide de ne plus porter que le deuil (en noir) et n’ayant plus de liens avec la cour de Vienne (sa fille Valérie s’est mariée en 1890), accentue ses voyages à travers l’Europe.

 

En cette fin d’été, Sissi arrive en Suisse. Accompagnée d’une suite réduite, elle s’installe, comme d’habitude, à l’hôtel Beau-Rivage, sous un pseudonyme. Un séjour où elle doit retrouver son amie, la baronne de Rothschild.

 

Le 10 septembre, à 13h30, l’impératrice sort de l’hôtel, la comtesse Irma Sztaray. Elles se rendent à pied à l’embarcadère, où le bateau « Genève » les attend à 13h40 pour une croisière lacustre.

À mi-chemin, face à l’hôtel de la Paix et au bas de la rue des Alpes, Luigi Lucheni surgit et frappe l’impératrice en plein cœur avec un stylet très fin.

La chute d’Élizabeth est amortie par sa longue chevelure. Immédiatement, on pense à un vol de montre d’autant que Sissi fait encore quelques pas pour atteindre le « Genève », qui largue les amarres. Sur le bateau, elle fait un malaise et on découvre trois petites taches de sang. L’embarcation manœuvre et fait un retour en arrière. Sissi est déposée sur un brancard rudimentaire. Il y a beaucoup de sang. Sa dame de compagnie révèle alors sa véritable identité. Ramenée dans ses appartements, Sissi décède à 14h40.

 

Le meurtrier, Luigi Lucheni, est un anarchiste italien de 25 ans. Il voulait à tout prix tuer un prince européen. Il envisageait au départ d'assassiner le duc d’Orléans mais celui-ci a changé son emploi du temps. Un journal de la ville commet alors l'imprudence de briser l'incognito de l'impératrice... Il avait trouvé sa nouvelle cible !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire