Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 13:08

Le protectorat français du Laos, une des composantes de l'Indochine française, était le gouvernement fédérant les différents États peuplés par le peuple Lao, sur le territoire de l'ancien royaume du Lan Xang.

Le 27 août 1946, le Protectorat français du Laos devient un état centralisé, le Royaume du Laos, suite à un traité passé entre le roi Sisavang Vong et la France.

 

Cet accord, qui fait suite à l'instabilité politique qui règne au Laos depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, prévoit une unification du pays sous l'égide du souverain, et une plus large autonomie au sein de l'Union française.

 

19 juillet 1949 : Indépendance dans le cadre de l'Union française.

Les indépendantistes du Pathet Lao demeurent néanmoins actifs et animent à Bangkok un gouvernement en exil. Si Phetsarath demeure nominalement le chef des opposants, le plus actif est son demi-frère le prince Souphanouvong, très lié au Việt Minh, qui relance dès 1947 des activités de guérilla avec le soutien de Hô Chi Minh. Le 28 juillet 1947, le roi propose aux insurgés une amnistie en échange de l'abandon de la lutte. La France, afin de stabiliser la situation, mène progressivement le Laos sur le chemin d'une indépendance mesurée : le 19 juillet 1949, Boun Oum, devenu premier ministre, signe avec le président français Vincent Auriol une convention assurant au Laos une indépendance dans le cadre de l'Union française.

 

La guerre civile

Souphanouvong ne désarme pas et, le 13 août 1950, relance les activités du Pathet Lao en formant, avec le soutien Việt Minh, un Front du Laos libre. La guerre civile laotienne débute en avril 1953.

 

22 octobre 1953 : Indépendance en tant qu'État associé, transfert de compétences.

En septembre 1953, la France cède ses dernières compétences au gouvernement royal. Le 22 octobre, le Royaume du Laos signe avec la France un traité d'amitié et d'association qui lui garantit de jouir pleinement de son indépendance.

 

12 février 1973 : Accord de cessez-le-feu.

En 1973, dans la foulée des accords de paix de Paris, les différentes parties laotiennes parviennent elles-mêmes à un accord de cessez-le-feu, signé le 12 février. En avril, Souphanouvong fait une entrée triomphale dans la capitale. Un gouvernement provisoire d'union nationale voit le jour le 5 avril 1974

 

Abolition de la monarchie

L'abolition de la monarchie le 2 décembre 1975 verra la disparition du Royaume du Laos au profit de la République démocratique populaire du Laos (régime communiste).

Les hauts fonctionnaires et les intellectuels de Vientiane sont envoyés dans des camps de « rééducation ». Environ 300.000 Laotiens (10 % de la population de l’époque) fuient le pays. La plupart émigrèrent vers la France et les États-Unis, après un passage en Thaïlande.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire