Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 23:01

La Wehrmacht étant entrée à Athènes le 26 avril 1941, Hitler décide de parfaire sa victoire sur la Grèce en occupant aussi la Crète, où se sont repliés près de trente mille combattants grecs et anglais. Du 14 au 19 mai, la Crète est bombardée sans interruption par la Luftwaffe.

La bataille de Crète oppose les troupes britanniques et alliées (néo-zélandaises, australiennes et grecques) aux parachutistes allemands pendant 10 jours, du 20 au 31 mai 1941. Ce fut la dernière bataille de la campagne des Balkans.

 

Le général Karl Student, fondateur des forces aéroportées allemandes, déclenche l’opération Merkur (« Mercure ») au matin du 20 mai 1941 avec le largage de 17.000 parachutistes sur trois aérodromes de l'île. Mais ces parachutistes vont rencontrer une résistance inattendue de la part des Britanniques, essentiellement des néo-Zélandais commandés par le général Bernard Freyberg. C'est que ceux-ci ont été informés des intentions ennemies grâce au décodage Ultra par les services secrets de Bletchley Park.

 

Les combats très violents des premières heures font près de 2000 morts chez les Allemands. Ils vont se prolonger dans des batailles harassantes de pas moins de deux semaines. Finalement, le général Freyberg renonçant à engager toutes ses troupes, les Britanniques évacuent l'île en catastrophe. Au terme de la bataille de Crète, les Allemands restent maîtres du terrain, mais au prix de lourdes pertes. Pour l’état-major allemand, il ne sera plus question de tenter d'autres opérations aéroportées.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire