Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 00:01

Lors du XXème Congrès du Parti communiste d'URSS, le Premier secrétaire Nikita Khrouchtchev brosse un bilan désastreux des années Staline (1941-1953).

Le 14 février 1956 s'ouvre au Kremlin le XXe Congrès du PCUS. Les représentants de 55 « partis frères » ont fait le voyage ; 1 430 délégués représentant plus de 7 millions de communistes soviétiques sont présents.

Dans la nuit du 24 au 25 février 1956, le congrès s'achemine vers sa fin. Les délégués du XXe Congrès du Parti Communiste d'URSS s'apprêtent à quitter la salle après dix jours de débats sans anicroche ni surprise. Les journalistes et les délégués étrangers sont déjà sortis. Mais à la surprise générale, Nikita Khrouchtchev, Premier secrétaire du parti, demande alors aux délégués de se rasseoir.

Pendant quatre heures, il va leur lire un rapport secret dont il leur sera expressément demandé de ne divulguer aucun extrait écrit à l'extérieur.

Il accuse son prédécesseur Staline de crimes ignobles, notamment de la mise en accusation et de l'exécution de nombreux dirigeants communistes lors des grands procès de Moscou, vingt ans plus tôt (parmi lesquels Trotski). Il condamne également le culte de la personnalité qui a entouré le « petit père des peuples » et met en cause ses qualités de stratège pendant la Seconde Guerre mondiale.

Cependant Khrouchtchev reconnaît à Staline un « rôle positif » dans la collectivisation des terres et l'industrialisation, même si ces opérations se sont soldées par la déportation et le massacre de plusieurs millions de Soviétiques dans les années 1931-1936 !

 

Malgré la demande de ne divulguer, le New York Times publie des extraits du rapport secret dès le 16 mars. Le texte a été fourni au quotidien par la CIA, qui l'a elle-même obtenu d'un leader communiste polonais juif, irrité par des allusions antisémites de Khrouchtchev, par l'intermédiaire du Mossad. Le rapport est même publié dans son intégralité quelques semaines plus tard.

Ces accusations provoqueront la scission du PC d'URSS avec le PC chinois de Mao Tsé-toung qui défendra la mémoire de Staline.

 

Lien du jour :

Les crimes du communisme - Révélations sur le rapport Khrouchtchev

 

Relire aussi mes articles :

3 avril 1922 - Staline élu Premier secrétaire du PC

7 avril 1930 - Création du Goulag

12 juin 1937 - Les purges continuent - Staline décapite son armée

3 décembre 1952 - Purges Staliniennes : Procès de Prague

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire