Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 00:01

Le 16 janvier 1919, le 18e amendement à la Constitution des États-Unis d'Amérique interdit la fabrication, la distribution et la vente des boissons qui contiennent plus de 0,5 % d’alcool sur toute l'étendue du pays. Cette « Prohibition » marque le triomphe des ligues de vertu.

Il est entré en vigueur un an après sa ratification, le 17 janvier 1920 (certains États avaient déjà imposé cette interdiction dans leur territoire avant la ratification).

 

Mais il s'ensuit paradoxalement une explosion des trafics illégaux par des « bootleggers », ainsi appelés parce qu'ils cachent des bouteilles dans leurs bottes. Les organisations mafieuses d'origine sicilienne, transplantées aux États-Unis par la dernière vague d'immigration, sautent sur l'occasion pour étendre leurs activités avec des hommes comme Al Capone ou Lucky Luciano. La corruption gangrène la police et l'administration et la criminalité s'étend.

Face à un tel échec, le gouvernement américain choisit de reculer. Le 17 février 1933, au tout début de la présidence de Franklin Delanoo Roosevelt, est voté le « Blaine Act » du sénateur John J. Blaine, qui autorise la vente de bière.

Puis le 5 décembre 1933 est voté le 21e amendement qui annule le 18e.

La Prohibition cesse dès lors de ronger la société américaine.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire