Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 23:01

Le téléphone rouge est une ligne de communication directe établie le 30 août 1963 entre les États-Unis et l’Union soviétique après que la crise des missiles a mené le monde au bord de la guerre mondiale en 1962.

 

Le contexte

La Guerre froide entre les Etats-Unis et l'Union soviétique poussée à son paroxysme. En octobre 1962, les Américains détectent la présence de missiles soviétiques sur l'île de Cuba, située 160 Km au sud de la Floride. Les flottes des deux puissances se mettent en place, un bras de fer s'engage. Des deux côtés du monde, les dirigeants craignent un conflit nucléaire.

Progressivement, pour prévenir le retour à une telle situation, l'idée de mettre en place un canal de discussion entre les deux grands fait surface.

Lors de cette crise, il avait fallu douze heures aux Américains pour déchiffrer le message de Nikita Khrouchtchev à John Kennedy. Il fallait trouver un moyen de communication sécurisé et rapide.

 

Le projet a été évoqué dès le 12 décembre 1962.

L'accord entre l'Union soviétique et les États-Unis a été signé aujourd'hui ce 20 juin 1963 à Genève.

 

Le fameux « téléphone rouge » n'a pas de combiné, ni de cadran à chiffres et n’est même pas rouge.

Ce que l’on nomme « téléphone rouge » est réalité constitué d'un radio téléscripteur encodant des textes.

Il existait en fait un circuit télégraphique qui passait par Washington, Londres, Copenhague, Stockholm, Helsinki et Moscou ; et un second circuit radiotélégraphique qui allait de Washington à Moscou, en passant par Tanger.

Autre idée reçue, cette liaison n’aboutit pas dans le Bureau ovale de la Maison blanche, mais au Pentagone.

Le vendredi 30 août 1963, Washington envoie son premier message crypté à Moscou.

Il s'agit d'une phrase sans signification précise  – The quick brown fox jumped over the lazy dog’s back 1243567890 (Le rapide renard brun a sauté par-dessus le chien paresseux) – mais dont le but est de tester la fiabilité dispositif.

En effet ce message a l’avantage d’utiliser toutes les lettres de l’alphabet anglais ainsi que tous les chiffres arabes.

 

Une ligne utilisée uniquement qu’en cas de crise majeure

En 1967, les Russes décrochent le téléphone rouge pour obtenir des Américains qu’ils mettent la pression sur Israël pour voir la fin de la Guerre des Six Jours au Proche-Orient. Ce sont près de 20 messages entre le ministre américain de la Défense, Robert McNamara, et le président du conseil des ministres de l’URSS, Kossyguine, qui sont échangés pendant ce conflit arabo-israélien.

A nouveau mis à contribution, le téléphone est utilisé en 1971 lors du conflit indo-pakistanais, mais également en 1973 lors de la Guerre du Kippour. Et en 1979, Jimmy Carter met en garde l’URSS sur les conséquences du déploiement des troupes soviétiques en Afghanistan.

 

Une ligne téléphonique directe fut mise en place en 1971, et une ligne de fax en 1986.

La ligne « historique » n’est plus utilisée depuis longtemps (les présidents communiquent désormais en s’appelant directement), mais reste parait-il dans un très bon état.

 

Voir aussi :

14 octobre 1962 - Début de la crise des missiles de Cuba

L’histoire d’un téléphone rouge qui n'était ni téléphone, ni rouge

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire