Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 23:26

Le dimanche 28 mai 1967, le train le plus rapide de l’époque entre en service revêtu de sa livrée rouge avec bandeau blanc et gris dauphin dotée de l’inscription « Capitole » en lettres de laiton poli.  C’est la première fois que la SNCF se lance dans un service commercial à grande vitesse au-delà des 160 km/h.

Le Capitole était un train mythique reliant Paris-Austerlitz à Toulouse qui circula jusqu'au début des années 1990. Il est longtemps resté l'un des fleurons du rail français, au même titre que le Mistral (assurant la liaison Paris-Nice jusqu'à la mise en service du TGV Sud-Est en 1981).

 

Une petite série (deux, puis quatre et enfin six machines) des toutes nouvelles locomotives BB 9200 est dotée d'améliorations spécifiques pour la marche à grande vitesse.

Parallèlement, une série spécifique de voitures aptes à la grande vitesse, toutes de première classe et avec la même livrée rouge et grise, remplace les traditionnelles voitures « vert-wagon ».

 

Ce train d’affaires circulant en soirée couvre les 712 km de la liaison Paris-Toulouse en 6 heures soit à 118,7 km/h de moyenne. La vitesse de 200 km/h est atteinte sur une section de 70 km entre Les Aubrais et Vierzon.

On gagne 40 mn sur le temps habituel des autres trains de la ligne !

Son succès commercial est immédiat. La demande est telle que la SNCF décide, dès septembre 1968, de mettre en service un second Capitole en matinée.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire