Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 23:55

Malgré les termes du Traité de Troyes (1420), Charles VII, alors réfugié à Bourges, envisage de reconquérir les terres au nord de la Loire, occupées dans leur grande majorité par les Anglais.

 

Alliance entre les ducs de Bourgogne, de Bretagne et les Anglais contre Charles VII

Mandatés dans la cité d'Amiens par Jean de Lancastre, duc de Bedford, qui assure la régence du trône d'Angleterre au nom du très jeune Henry VI, les ducs Jean V de Bretagne et Philippe de Bourgogne signent une triple alliance avec les Anglais, connue sous le nom de Traité d'Amiens.

Le traité du jeudi 17 avril 1423 stipule que chacun devra livrer 500 hommes à celui qui en aura besoin.

En outre deux mariages étaient prévus afin de renforcer cette alliance par des liens matrimoniaux. Les sœurs de Philippe le Bon, Anne et Marguerite de Bourgogne doivent épouser, la première, Jean de Badford et la seconde Arthur de Richemont, frère du duc de Bretagne.

 

Plusieurs traités ont été signés à Amiens et portent le nom de cette ville :

  • Le traité d'Amiens, traité signé entre le roi de France Philippe le Hardi et le roi d'Angleterre Édouard Ier au cours de leur rencontre du 23 mai 1279 par lequel le roi de France accepte l'application des clauses du traité de Paris de 1259 prévoyant la cession de l'Agenais et du Périgord au roi d'Angleterre après la mort d'Alphonse de Poitiers.
  • Le traité d'Amiens, traité d'alliance signé le 17 avril 1423.
  • La paix d'Amiens, conclue le 25 mars 1802 entre le Royaume-Uni, d'une part, et la France, l'Espagne et la République batave, d'autre part. La paix d'Amiens dure à peine un an et prend fin le 18 mai 1803.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sites et blogs incontournables logo

Rechercher

Calendrier lunaire